Kloto : lancement des travaux de construction d’un bâtiment scolaire à l’EPP Kliguekondji

0

©Dreplo – (Kpalimé, le 4 juin 2022) – Le ministre des Enseignements primaire et secondaire, de l’Enseignement technique et de l’Artisanat, Prof. Dodji Komlan Kokoroko a procédé le 20 mai 2022, au lancement des travaux de construction d’un bâtiment scolaire à l’Ecole primaire publique (EPP) de Kliguekondji dans la commune de Kloto 1.

La construction de ce bâtiment scolaire s’inscrit dans le programme du gouvernement visant à doter le pays de 30.000 salles de classes à l’horizon 2025.

A Kliguekondji, il sera question dans un premier temps, de la construction d’un bâtiment de trois classes avec une direction, éventuellement dallé, pour permettre d’ajouter dans un meilleur délai un étage au-dessus pour avoir six classes susceptibles de contenir l’effectif de cet établissement. Cette infrastructure scolaire permettra de renforcer l’existant en termes de capacité d’accueil des enfants dont le nombre devient de plus en plus important avec la gratuité de la scolarité.

Pour le directeur régional de l’Education de Plateaux-ouest, Alpha Kao Mollah, l’école aujourd’hui, n’est pas seulement l’affaire de l’Etat, mais aussi de la communauté. Il a invité toute la communauté à s’impliquer et à accompagner tous les efforts déployés par l’Etat en aidant à la construction de ce bâtiment scolaire à travers l’apport de sable, de l’eau et du gravier.

Outre le lancement des travaux, le ministre Kokoroko a également fait don à l’EPP Kliguekondji, du matériel informatique composé d’un photocopieur, d’un ordinateur avec une imprimante et d’un vidéo projecteur.

Le ministre a rappelé l’importance de l’éducation, précisant que si l’école réussit, c’est la République qui en tirera profit. Aussi, a-t-il souligné que l’engagement du chef de l’Etat, est de doter le pays des salles de classes et de privilégier la qualité au cœur de l’éducation. Pour avoir une école de qualité, Prof Kokoroko a relevé des progrès et efforts réalisés dans le domaine citant notamment la formation des conseillers d’orientation, des conseillers pédagogiques et des inspecteurs, qui auront pour rôle de contrôler ce que les enseignants inculquent dans les salles de classes. Le ministre a souligné que l’objectif du prochain concours de recrutement de 3000 enseignants qui sera fait dans quelques semaines, sera de renforcer le nombre existant déjà sur le terrain.

Le préfet de Kloto, Assan Koku Bertin a remercié le chef de l’Etat et le gouvernement pour tout ce qu’ils font pour donner à l’école togolaise un autre visage. Il a invité la population à changer leur mentalité en faisant confiance aux autorités du pays.

.Le secrétaire général de la commune de Kloto 1, Dogo Tchala a souligné qu’il ne peut avoir de développement sans l’éducation. Il a salué l’affluence  dans les écoles qui, d’après lui, est le fruit de la volonté politique des autorités de rendre l’école gratuite. M. Tchala a invité par conséquent tous les acteurs de développement à la base à accompagner le gouvernement dans la réalisation de ces infrastructures éducatives. Il a remercié le ministre Kokoroko pour les efforts consentis sur le plan scolaire en faveur des enfants.