Des directeurs d’écoles et instituteurs de CE2, outillés sur l’utilisation des nouveaux manuels de français et de mathématiques à  Kpalimé

0

©Dreplo – (Kpalimé, le 3 juillet 2022) – Un atelier de renforcement de capacités sur l’appropriation et  l’utilisation des nouveaux manuels de français et de mathématiques et des guides du maître  a été organisé du 27 juin au 02 juillet 2022 à Kpalimé,  une localité située à 120 Km au nord de Lomé.

Cet atelier synchronisé dans toutes les régions éducatives du Togo, s’inscrit dans la composante 1 du projet PAQEEB  (Projet d’Appui à la Qualité et à l’Equité de l’Education de Base). Ce projet vise l’amélioration de la qualité de l’apprentissage.

Cofinancé par l’Association Internationale de Développement  (IDA) et le Partenariat Mondial pour l’Education  (PME), cet atelier a pour objectif general, d’amener les directeurs d’écoles et les enseignants du CE2 de tous ordres du Togo, à maîtriser les contenus des nouveaux manuels de Français et de Mathématiques.

De façon spécifique, il s’agit de former les directeurs d’écoles et les enseignants de CE2, à l’usage des nouveaux manuels de   “Mon livre de mathématiques” et de “Mon livre de François” et leurs guides du maître.

A Kpalimé, cette formation a eu lieu à l’EPP Centrale, site unique de formation des stagiaires des inspections IEPP Kloto-Est et Kloto-Ouest.

Elle a regroupé plus de 400 instituteurs / institutrices, titulaires du CE2, les directeurs d’écoles de tous ordres et plus de 13 formateurs composés des inspecteurs, des professeurs d’ENI,  ainsi que des conseillers pédagogiques et des directeurs d’écoles coptés comme formateurs.

De la gauche vers la droite: MM les Chef d’inspection des IEPP KLOTO-EST et KLOTO-OUEST, le DRE PLATEAUX-OUEST, le Directeur des Formations.

A l’ouverture des travaux, le Directeur Régional de l’Education Plateaux Ouest  Monsieur ALPHA KAO Mollah,  a remercié le MEPSTA pour l’initiative prise, de former les enseignants à l’utilisation rationnelle des ces nouveaux manuels, afin dit-il de ‘’parvenir aux attentes et résultats attendus  par  la réforme curriculaire en cours’’.

Il a également exhorté les bénéficiaires, à tirer la meilleure partie de cette formation, car ‘’les sacrifices financiers consentis par l’Etat sont énormes’’.

Il a enfin invité les participants au sérieux au cours des travaux, de sorte que le gouvernement puisse constater les résultats probants.

Pendant les travaux en ateliers, les stagiaires ont eu l’insigne honneur de recevoir la visite des superviseurs tels que  la Directrice des Enseignements Préscolaire et Primaire , Madame DJANI Kossiwa Mawunyo, le Directeur des Formations,  Monsieur BIYAO Kokou Essohanam, Messieurs AVOULETEY Ameyo et HOMETOHOU Dosseh Komi de la Direction des Formations.

Ces derniers ont prodigué d’utiles conseils aux stagiaires avant de les inviter, à plus d’efficacité dans leurs actes pédagogiques pour plus d’enseignement et surtout, pour plus d’apprentissage au niveau des élèves .

Pendant toute la semaine, les participants ont revisité les méthodologies des différentes disciplines en français et en mathématiques, puis examiné méthodologiquement, les guides du maîtres des manuels ‘’Mon livre de français’’ et ‘’Mon livre de mathématiques’’ CE2.

Le point d’orgue de ces activités a été la confection des fiches pédagogiques, moments solennels au cours desquels, les participants ont été invités à s’exercer pour installer les compétences acquises.

A la fin de l’atelier, le Chef d’inspection Monsieur ANANI Mensah, a, au nom du Directeur Régional de l’Education Plateaux Ouest, félicité les stagiaires pour la sagesse,  la discipline et l’endurance don’t ils ont fait prevue, durant les six jours de formation.

‘’Il n’y aura plus d’excuses par rapport à l’utilisation et à l’usage des nouveaux manuels de CE2. Maintenant nous pouvons admettre que toutes les conditions sont réunies pour une bonne utilisation de ces manuels, par nous-mêmes et par nos apprenants’’ a martelé le Chef d’inspection.

‘’Maintenant que ces conditions sont réunies, est-ce-que finalement, nos élèves vont savoir lire? Pourquoi nos élèves ne lisent plus? Que va -t-il se passer dans nos classes de CE2 à partir de septembre? >> s’interroge –t-il.

‘’Quand il y a enseignement, il doit y avoir apprentissage. Maintenant quand on évalue les élèves,  on trouve qu’ils n’ont pas appris. S’il y a vraiment enseignement, pourquoi nos élèves n’apprennent pas? Pourquoi nos élèves n’arrivent pas à lire?’’

Devant toutes ces interrogations, il a interpellé chaque enseignant, à remettre en cause ses pratiques de classes et à avoir la conscience professionnelle, pour qu’à partir de la rentrée prochaine,  il’y ait vraiment les activités de lecture dans les classes.

‘’La formation n’est pas terminée, parce que vous mêmes, vous devez continuer les recherches. Vous devez vous mettre au travail et confectionner les fiches (dès ces vacances), pour qu’à la rentrée, la tâche vous soit facile. Vous devez chercher â comprendre d’avantage ce qui n’a pas trouver de solutions au cours des six jours’’, a souligné  Monsieur ANANI Mensah

‘’L’année prochaine, nous allons prendre les éléments un à un au cours des journées pédagogiques, pour améliorer l’utilisation des manuels’’, a-t-il précisé avec l’espoir de se retrouver l’année scolaire prochaine pour mettre en oeuvre d’autres activités.

 

Jules Komlan ASSOGBAGUE